« Le corps humain tout entier, au repos ou en mouvement, est un acte d’amour. »

 

               Jeanne Benameur, Laver les ombres.